ACT 6: Sursis pour le dispositif de nuit

16.01.2020
La fermeture de quatre sleep-in d'hébergement d'urgence au 31 janvier 2020 n'aura pas lieu. Un accord avec les autorités permet de maintenir le dispositif jusqu'à fin avril, dans l'attente d'une solution pérenne.
 

Une belle victoire d'étape! La fermeture de quatre sleep-in d'hébergement d'urgence, annoncée au 31 janvier, a pu être évitée. Un accord entre le canton, la Ville de Genève et le Collectif d'associations pour l'urgence sociale (CausE) a été trouvé mardi 14 janvier pour maintenir le dispositif jusqu'à fin avril, avec l'espoir qu'une solution pérenne soit trouvée d'ici là.

Les partenaires concernés avaient été conviés par le Conseiller d'Etat Thierry Apothéloz. Le chef du Département de la cohésion sociale s'est engagé à proposer une base légale qui règlerait la question de la compétence en matière d'hébergement d'urgence, et partant, du financement des dispositifs annuels d'accueil de nuit. Des solutions de financement doivent faire l'objet d'une concertation accélérée entre le canton, la Ville de Genève et l'Association des communes genevoises pour déboucher sur un accord politique avant la fin de l'hiver.

Le Dispositif de nuit (DDN) avait été mis en place dès la fin de l'été 2019 grâce à un financement de la Ville de Genève. Ce soutien du Conseil municipal était intervenu après plusieurs actions se sensibilisation du collectif d'associations, dont l'installation de 200 tentes sur la plaine de Plainpalais en avril 2019 (photo).